Bienvenue à votre

Welcome to your


Réseau d'inclusion communautaire Chaleur

Chaleur Community Inclusion Network

The Chaleur Community Inclusion Network’s (CCIN) aim to connect citizens, non-profits, businesses and governments in their communities. One of the purposes of our network is to create networking opportunities to enable connections and create opportunities for collaboration between different sectors.
In order to guide us we will be hosting public consultations that will allow us to create our 2-year regional plan.

Le Réseau d’inclusion communautaire Chaleur (RICC) vise à connecter les citoyens, les organismes sans but lucratif, les entreprises et les gouvernements dans leurs communautés. L’un des objectifs de notre réseau est de créer des occasions de réseautage pour permettre les connexions et créer des possibilités de collaboration entre les différents secteurs.
Afin de nous guider, nous allons organiser des consultations publiques qui nous permettront de créer notre plan régional de deux ans.

Nos initiatives communautaire - Our Community Initiatives

Actions communautaire - Community Actions

We would like to acknowledging that the land on which we gather is the traditional unceded territory of the Wolastoqiyik (Maliseet) and Mi’kmaq Peoples. This territory is covered by the “Treaties of Peace and Friendship” which Wolastoqiyik (Maliseet) and Mi’kmaq Peoples first signed with the British Crown in 1725.

The treaties did not deal with surrender of lands and resources but in fact recognized Mi’kmaq and Wolastoqiyik (Maliseet) title and established the rules for what was to be an ongoing relationship between nations.

Nous aimerions reconnaître que la terre sur laquelle nous nous réunissons est la terre traditionnelle non cédée des peuples Wolastoqiyik (Malécites) et Mi’kmaq. Ce territoire est couvert par les “Traités de paix et d’amitié ” que les peuples Wolastoqiyik (Malécites) et les peuples Mi’kmaq ont signé pour la première fois avec la Couronne britannique en 1725.

Ces traités ne portaient pas sur la cession de terres et de ressources mais reconnaissaient en fait les Mi’kmaq et les Wolastoqiyik (Malécites) établissaient les règles de ce qui devait être une relation continue entre entre les nations